Le patrimoine artistique du château et du parc de Colpach-Bas

24 septembre 2021 (complet) - 01 octobre 2021

Visite du château avec sa magnifique collection de chefs-d’œuvre de la peinture. Considérés comme les premiers collectionneurs d’Art Moderne au Luxembourg, Aline et Émile Mayrisch acquirent, dès les premières années du XXe siècle, quelques prestigieux tableaux des plus grands artistes de ce début de siècle, allant du néo-impressionnisme avec Théo Van Rysselberghe, Henri-Edmond Cross et Paul Signac aux Nabis avec Pierre Bonnard et Edouard Vuillard, en passant par Henri Matisse, James Ensor et Kees Van Dongen.

Nous découvrirons qu’au XIXème siècle, du temps du célèbre peintre hongrois Mihàly Munkàscy, le château revêtait déjà une dimension artistique. Ensuite, l’architecte et peintre Sosthène Weis réalisa pour les Mayrisch de grandes transformations entre 1917 et 1920 qui aboutirent à la demeure classique dans le style néo-classique que nous lui connaissons aujourd’hui.

La visite se poursuivra dans le parc à la découverte de la collection de bronzes de quelques grands sculpteurs français du début du XXe siècle, tels Aristide Maillol, Antoine Bourdelle et Charles Despiau. Un accent particulier sera mis sur le monument funéraire de l’architecte Auguste Perret où le couple Mayrisch repose.

Informations et inscription obligatoire: (+352) 27 55 43 00, www.colpart.lu

Places limitées en fonction des mesures sanitaires en vigueur le jour des visites et manifestations. Les conditions de participation exigent le respect des mesures sanitaires mises en place par le Gouvernement.

Horaire
24 septembre 2021 (complet) 12h00-13h30
01 octobre 2021 12h00-13h30
Lieu
Château et parc du Centre de Réhabilitation du château de Colpach-Bas
Type de projet
Visite guidée
Langue(s)
Français
Producteur/porteur du projet
Centre de Réhabilitation du Château de Colpach Croix-Rouge luxembourgeoise

Contact
crcc@croix-rouge.lu
(+352) 27 55 43 00
www.colpart.lu
Le bronze La Pomone d’Aristide Maillol, 1914, dans le potager, (photo: Patricia De Zwaef).
Portrait d’Emile Mayrisch par Théo Van Rysselberghe, 1920, huile, (photo: Patricia De Zwaef)